Potins
Nouvelles
Travaux

Restaurations

   
Travaux

La restauration des gargouilles

Les gargouilles actuelles datent de la fin du XIXe siècle. Elles remplacent les gargouilles que les chanoinesses avaient fait supprimer en 1782 pour des raisons de sécurité, tout en prenant soin d'en faire dresser les plans exacts en vue d'une éventuelle reconstruction.

Tailleur au travail

L'oreille et le museau ont été restaurésLes techniques actuelles permettent de ne pas devoir refaire complètement les gargouilles partiellement abîmées. Les tailleurs façonnent les parties à refaire (greffon) puis les collent au moyen d'une colle chimique, complétée éventuellement par un brochage à l'aide de tiges en inox. Les toutes petites interventions sont faites au moyen d'un mortier minéral, dont la couleur se rapproche de celle de la pierre. Finalement quatre gargouilles seront totalement resculptées. Le tailleur les refait à l'identique et se base sur les gargouilles existantes pour refaire les parties disparues. Réaliser une gargouille prend environ une semaine de travail.

(d'après Tourisme Info nr 4 2007

Retour à l'accueil